Rechercher
  • Nadine Beregvin

Apprendre à s'aimer soi-même, pour le meilleur et pour le pire


On va s'entendre sur quelque chose : on a tous un petit quelque chose qu'on voudrait bien changer ou améliorer par rapport à notre corps.... Des jambes plus longues et affinées, un popotin plus ferme et rebondi, se faire enlever le petit gras de bras pendouillant... et j'en passe ! C'est la même chose du côté de notre personnalité.

Il y a des trucs concrets qu'on peut faire au quotidien pour améliorer sa silhouette, comme l'activité physique, la musculation, une saine alimentation, l'utilisation de produits naturels et bien d'autres, mais revenons à la base; le vrai problème, c'est d'APPRENDRE À S'AIMER INTÉRIEUREMENT ET EXTÉRIEUREMENT.

Au lieu de se battre avec soi-même tous les jours, est-ce qu'on peut se concentrer sur nos forces et nos atouts ?!? J'ai pris conscience de ça il n'y a pas si longtemps et depuis que je « focusse » sur ce que j'ai plutôt que sur ce que je n'ai pas, les petites choses dérangeantes le sont soudainement beaucoup moins !!! Ce sont les points positifs qui prennent dorénavant plus de place dans ma tête et je mise davantage là-dessus.

Concrètement, comment on peut faire ça APPRENDRE À S'AIMER ? Voici quelques pistes de solution.

  • Tu vas peut-être trouver ça un peu space, mais prends l'habitude de te regarder dans le miroir et de te dire : « je m'aime ». Dis-toi le sincèrement 5 fois d'affilée. L'effet est cumulatif au fil du temps, c'est fou l'effet de boost naturel de cette toute petite phrase et ô combien puissante dans le cerveau !!!

  • Prends le temps de t'asseoir et dresse la liste de TOUT ce que tu aimes chez toi, tant quant à tes qualités que ce tu aimes de ton corps. Beurre en épais, ce n'est pas le temps d'être humble ! (bonhomme clin d'oeil)

  • Demande également à tes proches et tes amis ce qu'ils aiment chez toi; tu sous-estimes sans doute tous les bons mots qu'ils auront à ton égard !

  • Rappelle-toi que tu es ta critique la plus sévère... dirais-tu à ta meilleure amie ou à ton meilleur ami ce que tu te permets de te dire intérieurement ? Garde cela à l'esprit et reformule tes pensées comme si c'était ton (ta) meilleur(e) ami(e) qui te parlait; sois plus indulgent-e avec toi-même !

  • Lorsqu'on est perfectionniste, on a tendance à avoir des attentes élevées par rapport à soi et ce, dans toutes les sphères de sa vie. Prends le temps de revoir tes attentes par rapport à toi-même; est-ce qu'elles sont réalistes ? Si par exemple tu veux perdre 20 livres en 1 mois, tu risques de vivre une grande déception et ça va nuire à ton estime.

  • Définis clairement tes limites ainsi que tes besoins et efforce-toi de les respecter. Autrement dit, liste ce que tu acceptes et ce que tu n'acceptes pas par rapport à ta famille, ton (ta) conjoint(e), tes enfants, ton emploi, etc. Si la problématique ou la situation en question dépasse tes limites, ose dire « non ». Rappelle-toi que tu dis «non» à la demande et non à la personne ! Et le plus important, c'est de te dire « oui » à toi-même.

  • Fais-toi ce cadeau de consulter un professionnel en psychologie si malgré tous tes efforts, tu as de la difficulté à avoir une perception positive de toi.

Avant de terminer, voici une suggestion de lecture qui peut t'aider :

Apprendre à s'aimer, un jour à la fois

Diane Gagnon, 2015

378 pages

En conclusion, j'ai lu cette superbe phrase dans un site internet : « Apprendre à s'aimer, c'est l'ouvrage de toute une vie, un jour à la fois. »

Alors.... patience mes amis, on y arrivera !

#Estimedesoi #Santé #Bienêtre #motivation

0 vue

(819) 351-6435

info@osez-sante.com

Tous droits réservés, 2020 © Nadine Bergevin, naturopathe