Rechercher
  • Nadine Beregvin

Manger et boire ses émotions


Eh oui, je suis en plein dedans : je mange et je bois mes émotions ! Cordonnier bien mal chaussé me direz-vous ?!? Oui, clairement; j'en suis consciente. Pour une fille qui prône les saines habitudes de vie, laissez-moi vous dire que la poutine et la petite coupe de vino blanco sont bien plus réconfortants qu'un joli plat de crudités avec de l'hummus LOL !!

Depuis environ deux semaines, je ressens de la colère et de la tristesse, suite à la maladie et au décès de ma grand-maman, de qui j'étais très proche... Alors je connais clairement le déclencheur de ses rages malsaines...

Savez-vous ce qui se passe dans notre cerveau quand on combat des émotions négatives comme la colère ou la tristesse ? Eh ben on produit une hormone, le cortisol, dû au niveau de stress qui augmente et ce dont on a envie dans ces temps-là, c'est souvent pour un aliment sucré ou salé. Celui-ci produit alors de l'endorphine, l'hormone du plaisir et du bonheur... qui nous soulage temporairement, bien évidemment.

Et pour l'alcool, ça vient un peu anesthésier ou masquer nos sentiments pour un certain temps... jusqu'à ce qu'on reprenne vraiment nos esprits. Et là, c'est un cercle vicieux qui embarque, parce qu'on peut chercher de plus en plus souvent à "geler" nos émotions plus négatives. Alors un petit verre de vino c'est ok, mais il est bon de consommer en toute conscience de ce qui se passe dans notre cœur.

Pourquoi je vous partage ce post ? Simplement parce que :

Uno - On est tous des ÊTRES HUMAINS avec nos limites, et en ce moment, je suis vulnérable ... Rationnellement, je sais que la poutine n'est pas un choix santé et que ça ne fait pas parti d'une saine alimentation. J'LE SAIS !

Dos - L'affaire, c'est que ça ne doit justement PAS devenir une habitude au quotidien et que je ne dois pas cumuler de façon compulsive ces rages pour ces aliments réconfortants et malsains pour ma santé à moyen et long terme.

Tres - Je suis TRÈS consciente de la provenance de mon mal-être et je sais qu'aucun aliment réconfort ou que l'alcool ne viendra mettre un baume sur ma blessure émotionnelle... je dois la VIVRE, l'ACCUEILLIR patiemment et laisser le temps faire son œuvre.

Une excellente façon de dissiper ma colère et ma tristesse (au lieu de me tourner vers la malbouffe), c'est de faire de l'activité physique, tout simplement ! Et une activité physique, c'est N'IMPORTE QUOI QUI NOUS FAIT BOUGER !!!

La définition "d'activité physique", c'est faire travailler ses muscles en dépensant de l'énergie"... et j'ajouterais "faire quelque chose POUR SOI, QUE L'ON AIME FAIRE... pas parce que c'est une obligation !!!

Ces temps-ci, je mets de la musique que j'aime et je fais du ménage... OMG le bien fou que ça me fait. J'vous jure que je finis ladite tâche le front en sueurs ... Faque oui, je fais de l'activité physique. ;)

En terminant, je nous souhaite d'être indulgents envers nous-mêmes... tout en trouvant des solutions au quotidien (par petits pas) favorables pour notre santé sur le long terme !

Et toi, tu fais comment pour gérer les émotions plus difficiles ?

#alcool #santé #sainealimentation #émotions

0 vue

(819) 351-6435

info@osez-sante.com

Tous droits réservés, 2020 © Nadine Bergevin, naturopathe